Brigitte Lavorel

Brigitte enseigne le Hatha yoga depuis 10 ans à l’Union St Jean, elle y assure les cours du matin en semaine. Arrivée à bordeaux en 2004, elle a démarré cette activité dans le quartier du Jardin Public. Elle souligne que donner ses cours de yoga à l’Union St Jean a toujours été un bonheur, surtout à cause de la qualité des rencontres et de l’ouverture d’esprit des participants : « Ce ne sont pas que des femmes qui viennent faire du yoga pour maigrir ! » Et d’ajouter qu’elle aurait bien aimé vivre dans ce quartier.

J’ai tout de suite aimé le quartier de Nansouty, où les gens ont vite adhéré et compris cette pratique.

cour-de-yoga-jblaquie-s

Le yoga est devenu une activité très féminine, dans les cours une majorité des élèves sont des femmes alors que cette pratique a initialement été ramenée en Europe par des hommes. C’est une discipline subtile avec une intelligence du corps basée sur une expérience millénaire orientale. Au son du thé vert doucement versé dans les tasses, Brigitte nous explique la variété et la complexité des formes du yoga et ses origines. Le mot yoga est un mot sanscrit qui signifie union, lien.  L’étymologie symbolique du Hatha yoga signifie l’union du soleil (Ha) et de la lune (Tha), c’est à dire de toutes les dualités.

Le Yoga rassemble toutes les dimensions de la personne, c’est une pratique de réunification entre le corps, l’esprit et les énergies qui nous animent.

Une posture ce n’est pas simplement aller chercher une position compliquée et puis faire un effort de détente et de respiration pour y rester. Une très belle posture tenue facilement, ce n’est pas forcément du yoga, on peut très bien en même temps penser à tout autre chose. La conscience, la présence totale, sont indispensables pour réunifier tout l’être dans l’instant présent. La posture va ainsi mobiliser l’énergie à l’intérieur du corps. On peut agir en utilisant le déplacement de la conscience dans le corps, en appliquant cette découverte géniale des orientaux : « Là où va la conscience, là va l’énergie ».

Le yoga de l’énergie que Brigitte pratique est une tradition d’origine tantrique qui vient du Nord de l’Inde. Le tantrisme est une voie sans dogme. Tantra signifie  trame,  chaîne  d’un tissu et, au figuré : tout ce qui se déroule en s’enchaînant. Le tantra est une pratique qui utilise tous les sens pour parvenir à une qualité de présence totale dans la vie et dans le quotidien. On peut être dans cette voie tout en continuant son métier. Brigitte s’anime en nous expliquant tout cela, ses yeux brillent et ses bras font de grands gestes avec les mains qui battent l’air comme des papillons.

brigitte-portrait 1s-1

A chacun de trouver sa propre voie. C’est bien plus difficile et plus exigeant, mais quelle liberté et quelle richesse d’exploration personnelle !

Brigitte a commencé le yoga il y a près de 30 ans à Grenoble avec Martine Texier qui est devenue depuis directrice de l’école de Yoga d’Evian. Cette dernière a fondée l’école EVE « Yoga Maternité », une école de yoga pré et post natal destinée aux sages-femmes, aux enseignants de yoga, aux femmes enceintes et aux couples. Après avoir proposé un premier stage dans la région, Martine Texier décide de monter une antenne d’Eve dans le Sud Ouest en 2014 dont Brigitte devient la coordinatrice.

courd de yoga 3sPourquoi un yoga spécifique pour femmes enceintes, demande Julie ? Pour assouplir toute la région du bassin et la région lombaire, les muscles et les articulations sont préparés pour soutenir le corps pendant la grossesse et aider à l’accouchement. Ce yoga donne de la force aux femmes enceintes. Loin des interdictions médicales, le yoga prénatal aide les femmes à prendre confiance en elles. La grossesse est le moment idéal pour ramener les femmes à l’intérieur de leur corps et les aider à mieux comprendre le fonctionnement profond de la zone du ventre et du bassin. L’occasion d’apprendre et de découvrir beaucoup sur ce centre du corps souvent réduit à la fonction sexuelle ou digestive. L’écoute de soi, de son ressenti, et de la relation avec le bébé sont au coeur de cette pratique. Avant la naissance de l’enfant, elle prépare aussi les parents à devenir plus souples, à laisser de côté les principes et règles pour apprendre à s’écouter et à se faire confiance.

Ce qui fait du bien est juste. Le ressenti est toujours juste.

La vie de Brigitte a été rythmée par des synchronicités souvent heureuses. Elle a travaillé dans la sérigraphie, puis dans l’édition, elle aime dessiner des papiers peints et des tissus. Elle avoue modestement tirer sa force du yoga depuis qu’elle le pratique. Mère de cinq filles qui ont entre 36 et 22 ans, passionnée par la maternité, elle a naturellement orienté sa pratique de yoga vers les femmes enceintes. « Les qualités que l’on doit cultiver pour la sexualité, la grossesse, l’accouchement et l’éducation de l’enfant, sont du même ordre : c’est s’abandonner au flot de la vie ! »

Depuis Septembre 2014, elle propose des cours de yoga prénatal à l’Aire familiale, 28 place Pey Berland, un lieu qui propose différentes approches de la périnatalité et de la parentalité. Dans le prolongement du yoga prénatal, Brigitte cherche à créer un groupe de yoga pour aider les femmes à se réapproprier leur sphère féminine. Or pour l’instant, le concept a du mal à trouver son public. Même dans un cadre protégé et bienveillant, il est encore tabou d’évoquer ses difficultés sexuelles. Alors que l’une de nous s’exclame  : « on a toutes des problèmes ! » La discussion s’anime soudain et chacune d’avouer que ce sujet nous intéresse et pourrait sans doute nous être utile. Les langues se délient. Force est de reconnaître que le discours sur la liberté sexuelle n’est qu’une théorie et que la réalité reste très complexe pour la plupart des femmes. Désir et plaisir ne sont pas toujours là. Ce cours de yoga pour les femmes n’est pas une psychothérapie. Il propose de redécouvrir son corps, d’en comprendre le fonctionnement par la pratique physique. L’aspect énergétique de la rencontre sexuelle est aussi abordée, comme l’évoque déjà Danièle Flaumenbaum dans son livre  Femme désirée, femme désirante .brigitte-yoga-jblaquie-1Avec bienveillance et douceur, Brigitte Lavorel contribue cours après cours à faire rayonner cette lumière intérieure qui nous caractérise tous. Elle accompagne des femmes sur le chemin difficile de l’écoute de soi, de la confiance, de l’autonomie et de la liberté retrouvée. Dans ses cours, elle propose toujours d’aller vers plus d’écoute envers soi-même et de bienveillance. Elle veille à ce que chacun se sente libre et responsable, sans oublier non plus la notion de plaisir. Cette passeuse propose tout simplement de transmettre sa propre expérience de la vie, de partager avec nous un peu de sa lumière.

Carnetbrigitte-lavorel-comic-jblaquie-sLe site de Brigitte Lavorel

Dessins Julie Blaquié / Texte Caroline Cochet  / Projet Elles St Jean

Leave a Comment

Required fields are marked *.